Avant tout, il faut différencier la télévision comme support de diffusion, qui est un outil matériel de réception de programme et la télévision au sens plus immatériel et large du terme, qui englobe l’ensemble des programmes télévisuels destinés au public.
Ces deux notions de télévision sont importantes pour comprendre comment la GenZ la consomme, en effet cette génération ultra connectée et équipée, a plus ou moins abandonné le poste de télévision classique tant aimé par ses aînés pour se diriger vers une consommation via leurs outils préférés ; smartphone et tablette

Une question d’adaptabilité
La génération Z pousserait-elle les médias TV et autres émissions à s’adapter sur le web ? Cela peut sembler évident puisqu’ils passent la majeure partie de leur temps sur leurs smartphones et sur les réseaux sociaux. Ils préfèrent regarder leurs émissions sur leur smartphone, surtout en replay, mais sont toujours autant attachés à leurs contenus préférés. Ce phénomène pousse donc les secteurs télévisuels a s’adapter à ce nouveau mode de consommation.

Des contenus exclusifs et adaptés
Imposer un contenu publicitaire sur la chaîne TV d’un jeune, n’est vraiment plus la bonne stratégie. Cette génération qu’on surnomme Zapper ou Nexter, ne perdra pas son temps à regarder un contenu qui ne l’intéresse pas. Il faut donc être judicieux et éviter la publicité massive pour proposer plus de brand content et du contenu sur des plateformes innovantes, qui leur ressemble.
On constate également que leur mode de consommation de la télévision se fait essentiellement via les services de « replay » qui leur permet d’accéder à leur programme préféré sans contraintes de rdv et d’horaire.
Cependant la culture et les références des ces jeunes ne sont pas lisses et identiques pour tous, là ou certain vont préférer regarder un documentaire en replay d’autre vont plutôt s’orienter vers leurs série favorites.

Une pratique visuelle qui a évolué
En effet cette génération ne regarde plus la télé comme leurs ainés. Il faut savoir qu’un français (tout âge confondu) passe en moyenne 3h45 par jour devant la télévision mais que, selon une étude du CSA, cette moyenne se réduit à 1h30 par jour pour la GenZ. Les jeunes ayant accès à d’autres canaux d’informations et de divertissements via les réseaux sociaux ne sont plus dépendants de la télévision et en font donc une consommation « à la carte ».

Il est indispensable de suivre la mutation technologique d’aujourd’hui pour comprendre et échanger avec cette génération.

On peut donc en conclure que cette nouvelle génération à révolutionner la manière de regarder la télévision via de multiples écrans, différents de notre « démodé » écran TV. Grâce aux applications de chaines et aux services de Replay, la Gen-Z consomme à sa manière, comme elle le souhaite et quand elle le souhaite.
La véritable question qui reste en suspens aujourd’hui est de savoir si cet usage n’est que générationnel ou si les professionnels de la télévision peuvent y voir des indices laissant apparaitre une manière plus rependue de consommation de leurs services dans le futur pour toutes les générations.

La GenZ représente-t-elle un laboratoire de la consommation du futur ? Difficile d’y répondre, l’avenir nous le dira… mais beaucoup de professionnel en ont déjà fait le pari !

Si vous souhaitez en apprendre encore sur la GenZ et ses habitudes télécharger notre E-book : “Comprendre la GEN Z en 10 points”